[Test] Bullet Run : gratos et pas si mal ! (PC)

Publié: 5 janvier 2013 dans Tests
Tags:, , ,

Aujourd’hui, je me soucie de votre portefeuille puisque j’ai testé un Free To Play, autrement dit, les jeux disponibles sans que vous n’ayez à débourser un centime !

Le monde des F2P (pour les intimes) est une jungle dans laquelle il est difficile de survivre. Beaucoup s’y sont essayés mais peu peuvent se vanter d’un succès retentissant. Sur la sellette aujourd’hui, Bullet Run, qui est arrivé sur Steam en août dernier.

Un jeu télévisé sanglant !

Edité par Sony Online Entertainement, Bullet Run est un FPS multijoueur à l’ambiance futuriste dans lequel sont organisés des combats meurtriers entre plusieurs équipes, sous les yeux de caméras de télévision, pour le plus grand bonheur de la population. Un petit air de déjà vu ? Effectivement, les films Running Man, et plus récemment Hunger Games, sont passés par là et semblent avoir été une source d’inspiration pour les développeurs.

    

Si le pitch n’est pas véritablement original, il plait toutefois toujours autant. De même, le traitement qui est réservé à cette idée reste bien agréable : afin de récolter de l’argent permettant d’acheter de nouvelles armes et compétences, il est nécessaire de tuer l’ennemi (bien-sûr) mais aussi d’agir avec classe et de le narguer. Ainsi, vous pourrez séduire par vos actions des « fans », qui feront alors augmenter l’argent gagné au cours des matchs, ainsi que votre popularité, vous permettant d’acquérir d’autres objets.

Graphiquement, le jeu n’est pas à la pointe de la technologie (F2P oblige) mais utilise l’Unreal Engine tout de même, moteur qui a déjà fait ses preuves. L’ensemble reste donc correct et n’a pas à rougir de la concurrence. De même, la jouabilité également est honnête, le personnage répond bien et on trouve assez rapidement ses marques sur le soft.

Des idées sympathiques

A noter que de multiples « petites bonnes idées » jalonnent le titre. Déjà il est évidemment possible de personnaliser à outrance votre personnage : lunette, veston de cuir ou collier clouté, tout y passe ! De même, les armes disposent chacune d’un degré d’usure et s’abiment donc avec le temps d’utilisation. Il vous faudra par conséquent penser à les réparer régulièrement moyennant finance, sous risque de vous retrouver en plein combat avec une arme inefficace !

    

Autre chouette idée, un rechargement « rapide » est disponible (entièrement pompé sur Gears of War d’ailleurs), puisque vous appuierez sur une touche pour recharger, et pourrez choisir de rappuyer une seconde fois à un moment bien précis pour accélérer considérablement votre rechargement. Toutefois, si vous pressez la touche trop tôt ou trop tard, l’arme s’enrayera et mettra beaucoup plus de temps à se recharger. Cette manip’ est donc à double tranchant, et peut clairement octroyer un avantage (ou non) sur l’adversaire. Gare au timing !

Concernant les modes de jeux, ils sont au nombre de trois : le premier est le mode Team Deathmatch pour s’étriper joyeusement en groupe jusqu’à 20 par équipe. Le second, un mode Dominion, qui consiste, à l’instar du mode « domination » des Unreal, à défendre ou attaquer des points de contrôle selon l’équipe dans laquelle on se trouve. Et enfin le troisième est le mode Lobby, dans lequel on peut s’affronter entre amis sous différentes catégories. Il fait donc malheureusement un peu double emploi avec le premier. De même, à noter que l’arrivée récente sur Steam permet de garantir à l’heure actuelle des serveurs bien remplis, en tout cas sur les modes DeathMatch et Dominion, et ce, à n’importe quel moment de la journée.

Un défaut gênant ?

Mais tout n’est malheureusement pas rose. En effet, le principal défaut du jeu, c’est que ce soft est non seulement « Free to Play » mais aussi et surtout « Pay to Play » ! Et là, sérieux problème en vue ! Car effectivement, les gains en cas de tueries et/ou victoires seront très, mais alors très maigres en cas d’abonnement gratuit comparés aux sommes astronomiques qui vous seront demandées pour acheter une nouvelle arme ou une nouvelle tenue ‘tendance’. A moins, bien entendu, que vous ne passiez à la caisse auprès de Sony. En ce cas, vous vous retrouverez avec le meilleur matériel immédiatement, et avec donc un avantage considérable sur le terrain.

    

Alors évidemment, qui dit « Free to Play » dit magasin avec argent réel, bien-sûr. Mais ici, le problème vient du fait que la balance est totalement inégale entre celui qui payera et celui qui jouera sans débourser un copec. Même si un skill ne s’achète pas, il reste râlant de subir une défaite parce que l’adversaire a su s’acheter 3 médikits de plus que vous ou dispose d’une arme qui fait deux fois plus de dégâts… De même, il est frustrant de devoir dépenser de nombreux points dans la réparation de votre arme alors que les joueurs qui paieront pourront eux facilement s’acheter un pouvoir surpuissant. Même si depuis la dernière mise à jour, Sony a supprimé la réparation des armes, il faut noter que la balance reste encore fort inégale entre compte gratuit et compte payant…

Dommage, car le jeu a pourtant un très bon potentiel, et une ambiance unique fort plaisante. Sans ce défaut, nul doute que nous aurions eu un excellent F2P. On vous conseillera donc de tester le jeu (après tout, il est gratuit), il vous occupera au moins plusieurs heures avec grand plaisir !  Par contre, sur la durée, difficile d’être optimiste pour ce jeu,  à moins que Sony ne continue sur sa lancée de refonte du système des récompenses. Affaire à suivre donc !

La Note donnée à l’intérieur de ma Caverne :

Durée de vie : 14/20 S’agissant d’un jeu multijoueur, durée de vie potentiellement infinie. Néanmoins, si vous choisissez de jouer gratuitement, une lassitude peut s’installer après quelques heures.

Graphismes : 13/20 Ceux-ci sont plaisants mais pas incroyables non plus. ça reste toutefois satisfaisant !

Gameplay : 15/20 Un clavier, une souris … Les FPS sont les jeux de prédilection du PC. Aucun problème à signaler donc.

Bande son : 14/20 Honnête et collant bien à l’ambiance, c’est du bon travail.

Total : 14/20 Jeu multi honnête et gratuit, Bullet Run vous tiendra occupé quelques heures au moins, voire plus si vous accrochez malgré un côté payant qui reste une épine dans le pied difficile à oublier !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s