Archives de mars, 2013

kyle xy 1

Yop les gens !

Comme vous voyez, pour une fois, je fais dans le « vieux » pour mes séries (et dans les rimes pourries pour mes titres aussi, soit dit en passant). En effet, je vais vous parler aujourd’hui d’une saison de série que je devais regarder depuis au moins 3 ans… : la saison 3 de Kyle XY.

I) Kyle XY : série pour ados, mais c’est quand même bien !

Kyle XY est une série produite par la chaîne américaine ABC, entre les années 2006 à 2009, et comptant trois saisons.

Le speech, relativement sympathique : Un jeune homme se réveille un jour, totalement nu au beau milieu de la forêt. Ce dernier n’a aucun souvenir et pas de nombril. Semblant n’avoir absolument aucune connaissance, il est recueilli par une famille adoptive qui le surnommera Kyle. Extrêmement rapidement, le jeune garçon va développer des capacités physiques et intellectuelles totalement incroyables. Quasiment inhumaine, en fait. Mais qui est cet étrange garçon ? D’où vient-il et de quoi est-il capable exactement ?

(suite…)

Publicités

Stacking 1

Salut à tous !

Au menu du blog aujourd’hui, un nouveau test d’un jeu récemment terminé et auquel j’ai particulièrement accroché : Stacking.

I) Sérieux Lanfeust, encore Tim Schafer ?!

Effectivement, je pense qu’on peut désormais officialiser mon amour éternel pour Tim Schafer, ce grand monsieur des jeux vidéos, puisque j’ai déjà testé deux autres de ses jeux sur mon blog (ici et , pour les curieux).

C’est tout simplement, à mon avis, le meilleur créateur / développeur d’univers de jeu. Et ce, avec subtilité (et modestie) en prime. On est donc très – mais très – loin de certains créateurs ‘célèbres’ (à défaut de trouver un autre mot) mais surtout sacrément prétentieux comme Peter Molyneux (Fable) ou David Cage (Heavy Rain) par exemple. Et ceci, sans non plus cracher ou renier leur talent propre, hein ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : ces gars sont des excellents créateurs de jeux. Mais force est de reconnaitre qu’on ne joue pas dans la même course si on compare à Môssieur Schafer. Pas vraiment le même caractère de personnage, ni le même niveau de talent …

Donc désolé, mais me voilà reparti sur un soft du bonhomme. Son équipe et lui sont tellement doués, font preuve de tellement d’imagination et de génie … je pourrais en parler des heures et des heures ! (Façon polie de dire que du coup, vous le verrez certainement encore sur mon blog :D).

(suite…)

Justified 1

Salut à tous !

Aujourd’hui sur le blog, une nouvelle critique série TV, à savoir celle de Justified, série dans la veine de DeadWood s’il fallait comparer.

Dans le show critiqué ce jour, on trouve donc : des flingues, de l’alcool, des gonzesses et des méchants. Et tout ça dans l’univers d’un Texas profond bien bouseux, où les gens sont cons, racistes et ont tous un flingue à la ceinture.

Bref, bienvenue dans un western moderne, bienvenue à Justified !

I) Justi-quoi ?

Justified est une série qui me semble relativement peu connue, produite par la chaîne FX (comme American Horror Story, d’ailleurs). En effet, je suis fan de séries depuis de loooongues années, et j’en ai très peu entendu parler autour de moi, alors même qu’on en reste actuellement à la quatrième saison.  C’est donc pas vraiment nouveau… De même, j’ignorais jusqu’alors totalement que c’était l’acteur Timothy Olyphant (Scream 2, ou plus récemment Die Hard 4 ou Hitman) qui jouait le personnage principal du show TV.

Le fait que la série soit déjà si avancée, et que son acteur principal soit plutôt « reconnu » dans le monde du 7ème art (cinéma, toussa toussa) m’ont donc incité à m’intéresser plus avant à cette série, histoire de rattraper un peu mon ignorance et de voir ce que ça valait vraiment. D’autant qu’il faut bien avouer que la série se démarque des autres shows qu’on a l’habitude de voir (cfr mon paragraphe plus bas)

(suite…)

Black Mesa 1

Salut les geeks !

Aujourd’hui, je vais vous parler de Black Mesa, un remake du célèbre jeu de Valve : Half-Life.

I ) Un pari un peu dingue d’une bande de fans

En effet, une bande d’illuminés a décidé de faire un remake complet du fameux FPS qui a inspiré tous les autres, celui où l’on contrôle le très classe (et très muet) Gordon Freeman. Pour ça, ils décident d’utiliser le « Source Engine » qui a été offert aux joueurs par Valve en 2004, et notamment utilisé pour la dernière version en date de Counter Strike. Un pari un peu dingue puisqu’Half-life premier du nom, c’est un FPS très immersif, plutôt long (entre 15 et 20h de jeu) et avec un univers immense et très fournis.

Autant dire que les gars, pas sûr qu’ils se doutaient dans quoi ils s’embarquaient exactement ! 😀

Reste que le projet est mis en route. Et ça fait désormais 7 ans (presque 8). Dès le départ, ce projet a suscité une attente insoutenable auprès des joueurs et fans, qui l’ont vu comme « le messie », que ce soit par nostalgie ou pure « geekitude ».

(suite…)

Primeval New World 1

Salut à tous !

Nouvel article sur le blog sur la dernière série que j’ai visionnée (mon côté maniaque série-o-phile n’est plus à souligner 😉 ), j’ai nommé : Primeval : New World (Les Portes du temps : Un nouveau monde, en français dans le texte). Une série produite par la chaîne canadienne Space, et pour le moment encore non diffusée en Europe (faut dire qu’elle s’est terminée mi-février 2013).

Alors comme d’hab’, deux parties dans mon article : une pour introduire la série, son histoire, ses acteurs, etc, et l’autre pour parler de l’intrigue et spoiler comme c’est pas permis !

C’est parti …

I ) La série

Primeval : New World. Alors déjà, pourquoi « New World » ? Car il s’agit ici d’une « spin-off »  – une série dérivée d’une autre – de la série originale Primeval : Les portes du temps (anglaise quant à elle). Ici, il s’agit d’une production canadienne pour ce remake, mais les amateurs de série savent déjà que ceux-ci sont capables de réaliser de chouettes séries aussi (par exemple, Warehouse 13, ou Les enquêtes de Murdoch que j’ai récemment chroniqué).

Le speech ?  Au Canada, des failles spatio-temporelles apparaissent soudainement, et d’étranges choses semblent en sortir. Evan Cross, un inventeur de génie ayant fait fortune, découvre par hasard une de ces anomalies. Il décide alors de créer le groupe « Projets Spéciaux » afin d’examiner ces surprenants portails. C’est le départ d’une drôle d’aventure…

(suite…)