[Critique] White Collar (saison 4) : Agréable, mais …

Publié: 5 avril 2013 dans Séries TV
Tags:, , , , , , , ,

White Collar 1

Salut à tous les potos !

Aujourd’hui sur mon blog, un article pour vous parler d’une série que j’affectionne particulièrement : White Collar.

Alors, avec « W.C. » (blague pourrie, check !), on en est déjà – le temps passe vite -, à la saison 4. Kesseussé ? Que vaut la série ?  Réponse tout de suite !

I) White Collar : Une chouette intrigue de base

J’aime assez comparer la série à ce à quoi ressemblerait l’hypothétique suite du film « Attrapes-moi si tu peux », avec Léonardo Di Caprio. En effet, à la fin du film, le héros, ex-voleur / faussaire /arnaqueur professionnel,  rejoint l’équipe du flic tenace qui l’a arrêté. Et de former une team « badass » qui va attraper les méchants comme pour rire ! Et bien, c’est exactement l’intrigue de base de White Collar (FBI Duo très spécial, en français *très moche* dans le texte). Dans la série, l’on suit l’intrigue d’un duo de choc, à savoir le séduisant gentleman-cambrioleur Neal Caffrey (Matt Bomer) et le très rusé enquêteur du FBI, Peter Burke (Tim DeKay), au travers de leurs aventures afin de coffrer les voleurs, faussaires et autres arnaqueurs de grand chemin.

La série est essentiellement basée sur ce duo de personnages que tout oppose. Entre un flic droit dans ses bottes et un ex-arnaqueur coffré par le premier, et qui a du mal à renoncer à ce pour quoi il est sacrément doué, l’entente n’est pas au départ des plus cordiales ! Si l’idée n’est pas nouvelle, le traitement qui en fait est très correct, les comédiens sont bons et ont la gueule de l’emploi. Résultat : ça fonctionne plutôt bien. De même, certains rôles au départ secondaires prendront petit à petit de l’importance dans le show, comme celui de la femme de Peter, Elizabeth Burke, jouée par la voluptueuse Tiffani Amber Thiessen (Beverly Hills 90210), ou les rôles du meilleur-ami-de-Neal-et-aussi-carrément-arnaqueur Mozzie (Willie Garson) ou encore de l’enquêtrice d’assurance Sara (Hilarie Burton).

Inévitablement, avec un héros aussi beau gosse et aussi « parfait » que Neal, on pense au personnage d’Arsène Lupin dans l’univers « gentleman-cambrioleur » (ou à L’affaire Thomas Crown avec Pierce Brosnan, pour parler cinéma). Les intrigues policières et les vols (parfois entrepris par l’équipe de police elle-même avant le suspect ne passe à l’action!) sont dès plus agréables à suivre, et une histoire en fil rouge rattache les épisodes ensembles. Du super boulot donc. Le spectateur de passage accrochera facilement aux wagons, c’est certain.

De même, à noter pour les amateurs de la ville de New York que la série s’y passe quasiment entièrement. Et pour peu que vous appréciez le coin ou avez déjà eu la chance d’y aller, alors ajoutez une grosse plus-value à la série, qui se confond très souvent dans des plans superbes de la grosse pomme, la détaillant sous toutes les coutures. Il y a donc de grandes chances que vous y reconnaissiez un coin ou l’autre. Un régal !

White Collar 3

II) La saison 4 : ça fonctionne toujours, mais c’est un peu décevant

Concernant cette saison particulièrement, je suis assez partagé. Difficile d’en vouloir aux acteurs, qui jouent toujours de manière impeccable. De même, quelques évolutions sympathiques à noter, entre le départ d’un ou plusieurs personnages de la saison (et de la série ? On l’ignore encore) et de nouveaux arrivés, on a quelques surprises agréables tout au long des 16 épisodes de cette saison. Enfin, l’intrigue ‘fil rouge’ progresse bien au fil des épisodes de cette année (bien que de manière assez mollassonne), et le season finale est particulièrement réussi (on en redemande immédiatement !).

Alors qu’est-ce qui cloche exactement ? Et bien, rien et tout à la fois !

En fait, un peu au milieu de tout ça, subsiste un petit air de déjà-vu. En 4 saisons, la série commence un peu à avoir fait le tour de son sujet, et entre un Neal incollable de tout sur tout (sachant ici fabriquer du faux whisky, falsifier des chèques, construire des copies de statues, et j’en passe) et un Peter qui couvre désormais quasiment systématiquement son coéquipier dans ses incartades, la série perd un peu de son énergie. Il y a donc nécessairement une petite baisse d’intérêt dans cette nouvelle saison en ce que, excepté quelques passages, on devine généralement très vite comment un épisode va finir.

La série peine donc un peu à se renouveler, et c’est dommage. Puis, le scénario, pour en terminer avec un point qui (me) fâche, concernant le coup du « père retrouvé ». Ben ça, les gars, ça fait extrêmement déjà-vu dans les séries actuelles, surtout qu’on apprend quasiment rien, puisqu’un épisode sur deux, le paternel ‘se cache’ et est donc absent. Pas cool pour intéragir en tant que nouveau personnage avec ceux qui sont déjà présents. Et le peu d’évolution du personnage n’a donc pas de ‘matière’ suffisante pour susciter un véritable engouement.

On est loin du casse du siècle de la saison d’avant, ou de l’intrigue avec la boîte à musique. C’était d’un tout autre niveau. Dommage donc, c’est une saison ‘de transition’ plus qu’autre chose.

III) Conclusion : à voir, mais à surveiller

Pour conclure donc, je dirai quand même que cette saison 4 reste à voir, particulièrement pour les fans (comme moi). Le duo reste agréable à suivre, et puisqu’on s’est attaché aux comédiens, c’est un plaisir de les retrouver à chaque fois. Par contre, je m’inquiète un tantinet de la tournure que prend la série, se répétant trop à mon goût et ne surprenant que très peu son public, déjà conquis, sur ces 16 épisodes de 2012-2013.

Reste donc à espérer pour la saison 5 de 2013-2014 (bien confirmée) un retour en fanfare, par exemple avec un bon gros méchant à haïr dès le premier épisode (celui de la saison 4 arrivant beaucoup trop tard et étant trop peu présent) de même qu’une intrigue mieux développée au fil des épisodes et sans épisode ‘de remplissage’ comme il y a pu avoir une fois ou l’autre cette année.

Allez, au boulot les mecs, moi j’y crois !

White Collar 2

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s