[Critique] Golgo 13 : Un tueur professionel très classe !

Publié: 24 avril 2013 dans Animes
Tags:, , , , , , ,

Golgo 13-1

Salut les gens ! J’espère que vous allez bien.

Une nouvelle série terminée au compteur, et par conséquent : un nouvel article sur le blog, histoire de vous en parler (et garanti 100% pas de spoil).

Aujourd’hui, je passe donc au grill la série Golgo 13, un animé basé sur un tueur professionnel. Et quel tueur ! Rien de moins qu’un des (sinon LE) meilleur(s) dans son domaine. Ça promet des missions périlleuses …

I) L’intrigue de Golgo 13

L’histoire se centre donc sur le japonais Duke Togo, alias Golgo 13, un des meilleurs tueur à gage du monde, évidemment hautement qualifié donc. Et celui-ci est plus particulièrement spécialisé dans le tir au sniper (M16 plus exactement), arme avec laquelle il fait des miracles et réussit des tirs impossibles. Celui-ci se verra donc, au gré des épisodes, confier des missions d’assassinats de grands dirigeants, de parrain de la mafia ou de riche héritier volage, selon les clients qu’il rencontrera. Mais attention à qui essayerait de doubler Golgo 13. On ne devient pas un des meilleurs tueurs de la planète sans prendre un minimum de précaution …

Comme vous pouvez le lire, l’histoire reste assez « peu originale ». Le personnage central du tueur sans sentiments (ou presque) et méga « pro » a déjà été utilisée de nombreuses fois. Reste que personnellement, ces histoires de tueurs badass, moi je marche toujours, si tant est que le reste soit intéressant et un peu original. Voyons donc voir ce que celui-ci a à offrir.

Ici, on suit donc les divers assassinats d’un tueur accompli, exactement comme 47, le tueur de la série de jeu vidéo Hitman. Et plus exactement le 47 « du début », soit le meurtrier spécialisé dans les missions extrêmement difficiles, avec un tir de sniper à des kms de distances, ou qui accède à des endroits impossibles d’accès. Pas comme celui du dernier jeu vidéo en date (Hitman Absolution), extrêmement décevant au niveau scénario ….

L’histoire n’est donc ici qu’un gros prétexte pour voir, à chaque épisode de l’animé, la réalisation d’un contrat par Golgo 13. Un peu comme si on avait repris Nicky Larson (un de mes héros favoris), mais que cette fois, ce n’était plus sur le ton humoristique, mais avec un personnage principal toujours sérieux. Autant dire une machine à tuer imbattable, donc !

Évidemment, principe de l’histoire oblige, c’est parfois sanglant : Balle dans tête et compagnie. Donc mauvaise idée de regarder ça avec le petit cousin, petit frère ou autre, sachez-le (même si on reste dans le « soft » à ce niveau, par rapport à ce que l’on aurait pu montrer).

Golgo 13-2   Golgo 13-3

II) La série animée

La série animée se divise en 50 épisodes. Et particularité de la série justement : celle-ci est uniquement composée de One Shot, comprenez des épisodes indépendants des uns des autres. Aucun fil rouge donc, ni personnage qui reviendra d’un épisode à l’autre (sauf rare exception), puisqu’un épisode représente un contrat accepté par Golgo 13.

On suivra donc notre tueur préféré dans l’explication des tenants et aboutissants de la mission, son acceptation et son déroulement, assassinant de la cible (ou des cibles) à la clef.

Bien-sûr, tous les épisodes ne sont pas de même valeur : certaines missions donneront une impression de « déjà-vu », tandis que d’autres, de par leur développement ou leur originalité, auront la préférence du téléspectateur.

Reste que les épisodes sont en tous cas très variés, il faut le reconnaitre, et que certains épisodes mis de côté, ne se ressemblent quasiment jamais (que l’on pense à la mission d’un tir réalisé à plusieurs kilomètres dans une baie vitrée, à la mission contre plusieurs autres snipers dans une jungle ou encore à la mission réalisée sur une île déserte, contre un « super robot »).

Bref, de la variété, totalement bienvenue, et qui maintiendra l’intérêt du spectateur tout du long.

Golgo 13-4   Golgo 13-5

III) Conclusion

Au final, Golgo 13 s’avère un animé excellent à suivre pour qui accrochera au principe de base (chaque épisode répondant à la même construction). Les  graphismes sont fortement travaillés, avec des détails léchés et précis qui participent pour beaucoup à l’immersion dans l’ambiance. Pour une réalisation de l’époque donc (soit 2008-2009), cela reste TRÈS correct, et pourrait même en apprendre à certaines productions d’animés actuelles.

Reste qu’il faut relever nécessairement, dans la conclusion, que même si cette série est vraiment terrible à mon goût, elle a aussi le défaut de sa qualité : une absence totale de fil rouge, ce qui implique une nécessaire répétitivité.

En effet, puisque les épisodes sont sans lien les uns aux autres, vous pourrez sans aucun problème passer de l’épisode 5 au 28ème voire au 50, puis revenir au 11ème. Et ce, sans jamais avoir le moindre souci de compréhension. Donc si les épisodes one shot sont tous assez bien réalisés, reste un regret me concernant, moi qui aurais aimé au moins rencontrer des épisodes doubles, histoire d’avoir une intrigue plus poussée. A défaut, la série peut donner un gout de « déjà vu » si l’on regarde les épisodes à la suite.

De même, le caractère très « pro » et « infaillible » du tueur peut parfois agacer, dans la mesure où ce badass est tout simplement imbattable, quoi qu’il arrive … Il ne rencontre quasiment aucune personne à sa mesure (il doit être blessé 4 fois, et jamais grièvement, sur 50 missions). Cela reste donc un peu dommage à mon goût, moi qui aurait aimé que notre Golgo 13 rencontre un peu plus de difficulté, histoire « qu’il y ait du sport ». Après, on est d’accord que je chipote ici beaucoup, dans la mesure où peu de séries animés atteignent ce niveau de qualité.

Excepté ces défauts mineurs donc, pour qui regardera ces épisodes (une fois de temps à autre ou non), nul doute que Golgo 13 fera des miracles.  Et particulièrement auprès des amateurs d’histoire de tueurs à gage impassibles, comme 47 ou Nicky Larson par exemple.

Golgo 13-6   Golgo 13-7

Golgo 13-8

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s