Articles Tagués ‘Daryl’

The-Walking-Dead-Season-3-1

Bonjour à tous, zombies ou non !

Alors au programme de cet article, vous l’aurez deviné, on va donc parler de The Walking Dead, la série fétiche d’AMC. Si vous me lisez parfois, vous devez déjà savoir que la saison 2 m’a laissé un goût amer de par son côté incohérent et mollasson (à lire ici).

Qu’en est-il de la saison 3 ? Est-ce cette fois un peu mieux ? Oh que oui ! 100 fois oui même ! Tout de suite, voici donc ma critique et un petit compte-rendu de la saison 3 de « TWD », pour les intimes.

PS : A noter que je ne spoilerai le scénario que dans le 3ème paragraphe (« attention chérie, ça va spoiler »). Sautez donc d’un paragraphe pour ceux qui veulent se garder la surprise de l’intrigue. Le reste peut quant à lui être lu sans souci.

I) Une série avec une base solide

TWD est une série qui part d’un comics. Je ne vous ferai pas l’affront de répéter mon billet sur la saison 2, mais au risque de me répéter : il y a donc de la matière, ‘des trucs à raconter’. Et cette fois, contrairement à la saison d’avant, ils choisissent de balancer des trucs intéressants. Tant mieux ! Parce que faire des épisodes de remplissages ou sans contenu, alors qu’il y a plein de choses à dire, c’est un peu con, m’voyez ?!

Bon point donc !

De même, j’apprécie particulièrement le fait que l’intrigue de cette saison tourne autour d’une prison (je ne détaille pas plus). L’univers et l’ambiance change donc un peu. Et cela rajoute encore à l’impression fortement présente dans les comics, à savoir que : « les plus dangereux ne sont pas les zombies, mais bien les survivants prêt à tout pour protéger ce qu’ils possèdent ». On est ici dans la loi du plus fort, la « loi de la jungle ». Et c’est cool !

De même, autre gros point fort : les membres du groupe n’agissent plus comme un tas de pucelles effarouchées, et n’hésitent plus à buter du zombies quand il faut. Et de manière plutôt intelligentes d’ailleurs (planqués derrière des grilles, en visant uniquement la tête ou les attirant avec du bruit, etc.). Re-Tant mieux ! Ça commençait à me saouler de voir des gens se faire tuer bêtement !

A noter également que dans cette saison, le gamin du Shérif (Carl) n’est ENFIN plus à baffer toutes les trente secondes. Il est assez discret dans l’ensemble cette saison (vous verrez), et agira même une ou deux fois de manière plutôt logique et sensée. Tant mieux, car avec le personnage de Lori (sa mère, la femme de Rick), ce sont vraiment les deux « re-lou » du groupe. Ceux que, perso, je donnerai en pâture immédiatement en cas d’attaque de zombies, histoire de gagner du temps et de faire d’une pierre deux coups vu qu’ils sont chiants (je sais, je suis un vilain).

Bref, la série retourne à ses bases de comics, et ça, c’est bien !

TWD3 3    TWD3 4

(suite…)

Publicités